Infolettre

  • Restez informés et recevez nos dernières offres et actualités.

2417, rue Victoria, Sainte-Julienne
(Québec) J0K 2T0

450 831-3930 courrier@cjemontcalm.qc.ca

Heures d'ouverture
Lundi au vendredi de 8 h 30 à 16 h.

Accueil / La charge mentale

La charge mentale

Sans le savoir, vous vivez probablement l’effet de la charge mentale au quotidien. La charge mentale, c’est le fait de devoir gérer plusieurs choses en même temps. Donc, d’avoir l’impression de devoir penser à tout, tout le temps, pour tout le monde. On peut même parler dans certains cas de surcharge mentale.

Bien que popularisé par un mouvement féministe, la charge mentale peut être vécue par tout le monde et entoure une sphère beaucoup plus large que la sphère familiale. La charge mentale peut être vécue aussi au travail et souvent même cela a un effet cumulatif. Étant donné que notre vie personnelle ne s’arrête pas lorsqu’on met les pieds au bureau, la charge mentale que nous avons peut venir affecter notre travail et vice-versa.

La charge mentale peut se présenter sur diverses formes et dans différentes sphères. Par exemple, pour les parents, la charge mentale peut être composée des différentes activités parascolaires à organiser, des repas à planifier, des devoirs à vérifier, du lavage et du ménage à faire, des dépenses à surveiller, des réunions pour le travail à préparer, des rapports à terminer, des courriels auxquels il faut répondre, etc. La charge mentale est souvent constante et on a l’impression que malgré qu’on accomplisse certaines tâches, il y en a toujours de nouvelles dont il faut tenir compte. Lorsqu’on parle de l’effet cumulatif de la charge mentale, c’est exactement le sentiment de manquer de temps et d’énergie pour tout faire, d’avoir l’impression d’être seul à devoir gérer tout ce poids, d’avoir l’impression d’être débordé et inefficace.

C’est pourquoi la charge mentale se nomme ainsi, cela peut parfois donner l’impression de peser lourd tant sur le plan cognitif que physique. C’est un poids constant qui ne fait qu’augmenter avec le nombre de responsabilités que l’on assume. On peut se sentir irritable, sentir qu’on manque de concentration, sentir de l’anxiété, avoir des maux de tête, manquer de sommeil, sentir de la culpabilité par rapport à nos rôles qu’on manque de temps pour assumer complètement.

Alors, comment gérer la charge mentale au quotidien?

Il existe plusieurs trucs pour aider à alléger cette charge mentale. Un premier truc est de planifier. Le fait d’écrire et de concrétiser les choses à faire peut aider à vider son esprit. Il est utile aussi d’utiliser la technologie pour nous organiser. Créer des rappels sur son cellulaire permet de les avoir toujours à portée de main. Notre cerveau peut parfois avoir de la difficulté à retenir l’information à court terme, donc organiser permet de ne pas avoir à retenir ces informations. Il est important aussi de pouvoir prioriser certaines tâches versus d’autres. Il faut être capable de discerner si l’urgence d’une tâche nous est imposée par quelqu’un ou si elle l’est réellement pour nous.

Une deuxième façon d’alléger la charge mentale est de créer une routine. Le fait de ritualiser les tâches à faire chaque semaine fait en sorte que les éléments à réaliser sont catégorisés. Par exemple, s’il faut penser à acheter une sorte de biscuits en particulier pour son enfant, un fruit pour l’autre et faire les courses pour la semaine tout en planifiant les repas, ces tâches peuvent être incluses dans la routine comme aller faire les courses et permettent de laisser de la place pour d’autre chose.

Il existe plusieurs autres moyens pour aider à diminuer sa charge mentale. L’important est de trouver la méthode qui nous convienne ainsi qu’à notre famille et il existe beaucoup de ressources pouvant vous accompagner pour identifier ces moyens. Plusieurs livres ont été rédigés sur le sujet et peuvent vous aider.

Voici quelques recommandations :

La charge mentale des femmes : … et celle des hommes : mieux la détecter pour prévenir le burn-out par Dr. Aurélia Schneider

Si nous sommes égaux, je suis la fée des dents : Réflexions et outils pour mieux partager la charge mentale par Amélie Châteauneuf

Exit la charge mentale! Par Marie-Laure Monneret

Élysabeth

Un commentaire sur “La charge mentale”

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée