Infolettre

  • Restez informés et recevez nos dernières offres et actualités.

2417, rue Victoria, Sainte-Julienne
(Québec) J0K 2T0

450 831-3930 courrier@cjemontcalm.qc.ca

Heures d'ouverture
Lundi au vendredi de 8 h 30 à 16 h.

Accueil / Bien manger. Bien vivre. Voici le titre du guide alimentaire canadien, mais qu’est-ce que ça veut bien dire?

Bien manger. Bien vivre. Voici le titre du guide alimentaire canadien, mais qu’est-ce que ça veut bien dire?

D’abord, un peu d’histoire. Le premier guide alimentaire a été publié en 1942 et avait pour but de prévenir les carences alimentaires, puisque la majorité de la population avait de la difficulté à se nourrir durant la guerre et le rationnement. Le guide a ensuite eu quelques versions améliorées, comme celle de 2007 où l’on présentait une couleur de l’arc-en-ciel pour chacun des groupes alimentaires et où l’on recommandait de boire 4 verres de lait par jour. La version actuelle, parue en 2019, a fait beaucoup parler, puisqu’il ne ressemble en rien à ceux qui l’on précédée.

En effet, de nombreuses modifications ont été apportées dans ce nouveau guide. Nous pouvons entre autres voir :

– seulement 3 groupes alimentaires;

– davantage d’importance accordée aux signes de faim, de satiété et aux proportions d’assiettes plutôt qu’au de calcul de portion;

– les protéines végétales occupent une grande place dans les aliments protéinés;

– l’eau comme seule boisson à privilégier.

Le guide met aussi de l’avant d’autres conseils principalement axés sur les habitudes de vie. Par exemple : cuisiner plus souvent, savourer vos aliments, prenez vos repas en bonne compagnie et prenez conscience de vos habitudes de consommation.

Le lien suivant pourra vous guider afin de mettre en application ces conseils.

https://guide-alimentaire.canada.ca/fr/

Alors, “Bien manger. Bien vivre” veut dire s’assurer de la qualité de ce que l’on mange, mais surtout voir au contexte entourant le repas. Comme le dit si bien le slogan “Une alimentation saine c’est bien plus que les aliments que vous consommez.”

Roxanne Baril Lahaie, intervenante

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée