Infolettre

  • Restez informés et recevez nos dernières offres et actualités.

2417, rue Victoria, Sainte-Julienne
(Québec) J0K 2T0

450 831-3930 1 888 831-3930 courrier@cjemontcalm.qc.ca

Heures d'ouverture
Lundi au vendredi de 8 h 30 à 16 h 30.

Accueil / Pourquoi j’ai choisi d’étudier en développement de carrière?

Pourquoi j’ai choisi d’étudier en développement de carrière?

Je me suis longuement questionnée par rapport au choix de mes études universitaires. J’ai rencontré le conseiller en information scolaire et professionnelle de mon cégep. Il m’a écoutée et il m’a fait réfléchir. J’ai exploré les différentes formations universitaires via le site d’information scolaire et professionnelle Repères. J’ai découvert le baccalauréat en développement de carrière qui offrait des cours de counseling, d’économie, de sociologie, de psychologie, d’information scolaire, de méthodes dynamiques de recherche d’emploi, de psychométrie et d’animation de groupe. En lisant la description des cours offerts, je me suis dit : WOW! Je veux faire cette formation parce que c’est varié et en lien avec mes aptitudes, mes valeurs et mes intérêts. Afin de valider mon choix professionnel, j’ai participé aux « portes ouvertes » de l’Université du Québec à Montréal et j’ai fait un stage d’observation dans le Carrefour jeunesse-emploi de mon quartier. Pendant mes études, j’avais soif d’expérience, je voulais mettre en application mes connaissances et mes compétences. Je me suis donc impliquée pour aider des personnes ayant le statut de réfugié dans leur recherche d’emploi. Par la suite, j’ai travaillé à temps partiel en communauté thérapeutique, j’ai fait des stages à l’éducation des adultes et au CJE. Ce qui m’a amenée à un poste de conseillère en développement de carrière au CJE de Montcalm.

Pourquoi j’ai choisi la profession de conseillère en développement de carrière dans un Carrefour jeunesse-emploi?

Le travail est une sphère importante dans la vie des gens. Au Québec, lors de nouvelles rencontres, une des premières questions que l’on nous pose est : Qu’est-ce que tu fais dans la vie? La réponse est souvent le travail. On passe généralement plus de 30 heures par semaine au travail. Je voulais donc intervenir en rapport avec cette sphère importante dans la vie des gens, surtout auprès des jeunes en questionnement ou à la recherche de leur place sur le marché du travail ou d’un choix professionnel. C’est cliché de dire que c’est parce que je suis passée par là moi aussi, mais c’est vrai! J’aurais aimé avoir quelqu’un qui m’accompagne dans mon processus de développement de carrière. Moi, je ne savais pas ce que je voulais faire dans la vie. Lorsqu’on me posait la question au secondaire, je l’évitais en disant : je vais gagner à la loterie et je n’aurais pas à travailler, mais ce n’est pas ce qui s’est produit, car je n’achète pas de loterie!

Émilie, 22 janvier 2020

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée