Infolettre

  • Restez informés et recevez nos dernières offres et actualités.

2417, rue Victoria, Sainte-Julienne
(Québec) J0K 2T0

450 831-3930 1 888 831-3930 courrier@cjemontcalm.qc.ca

Heures d'ouverture
Lundi au jeudi de 8 h à 16 h 30 et le vendredi de 8 h à 13 h.

Accueil / « Parler du suicide sauve des vies »

« Parler du suicide sauve des vies »

Cette année, la «Journée mondiale de la prévention du suicide» qui ce tiendra ce jeudi, le 10 septembre, aura pour thème «Travaillons ensemble pour prévenir le suicide».

En cette journée importante, nous vous rappelons que de parler du suicide sauve des vies.

Ce thème qui a été abordé en février dernier met l’accent sur un aspect important : la prise de parole. Car, disons-le, la plupart du temps le suicide nous laisse sans voix. Il ne laisse personne indifférent. Il bouleverse, provoque, rend mal à l’aise.

La majorité d’entre nous avons été touchée de près ou de loin par le phénomène du suicide. Nous connaissons au moins une personne qui a eu des idées suicidaires, a fait une tentative de suicide ou s’est suicidée.

À tort, plusieurs croient que parler du suicide avec un proche s’avère néfaste car on risquerait de lui suggérer de passer à l’acte. Bien au contraire, si la personne est dans un état de souffrance, on lui permet alors de l’exprimer, et si elle n’est pas en souffrance, elle nous répondra que ce n’est pas une option pour elle.

Mais parfois, on ne trouve pas les mots pour en parler.

  • Que l’on soit une personne en détresse qui souhaite obtenir du soutien et du réconfort.
  • Que l’on soit un proche qui s’inquiète pour un être cher. 

Je vous invite à consulter le site CommentParlerDuSuicide.com Il permet de vous outiller afin de désamorcer vos idées suicidaires, de vous sentir plus solide si vous êtes un proche inquiet ou si vous êtes endeuillé.

Si vous préférez le contact téléphonique, appelez au 1-866-APPELLE (277-3553). Des intervenants accessibles, ouverts et qualifiés seront disponibles 24 h sur 24 pour répondre à vos questions, vous écouter, vous soutenir, et ce, sans vous juger.

Alors ne gardez pas ce fardeau, ce poids, ce mal-être pour vous. Allez chercher le soutien nécessaire.

Personnellement, j’ai été touchée par le suicide au plan personnel et professionnel. Il m’est arrivée à quelques reprises de faire appel au Centre de prévention du suicide pour du soutien téléphonique et, chaque fois, ce fut aidant. Le personnel était à l’écoute, compréhensif et m’a accompagnée dans mes interventions. Ils m’ont rassurée face à mon discours, mes émotions, mes actions.

Puisque nous ne sommes pas des spécialistes du sujet, que nous ne voulons pas aggraver la situation, ça fait du bien de se sentir soutenu. N’hésitez donc pas à les contacter!

À tous :

Investissez sur votre mieux-être. La tempête que vous traversez finira par passer. Des gens sont là pour vous soutenir.

Pascale Brabant, 27 janvier 2020

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée