Infolettre

  • Restez informés et recevez nos dernières offres et actualités.

2417, rue Victoria, Sainte-Julienne
(Québec) J0K 2T0

450 831-3930 courrier@cjemontcalm.qc.ca

Heures d'ouverture
Lundi au jeudi de 8 h à 16 h et le vendredi de 8 h à 13 h.

Accueil / J’ai testé : l’épicerie en ligne

J’ai testé : l’épicerie en ligne

Avec la pandémie, nous avons dû faire plusieurs changements et ajustements dans notre mode de vie. Au plus haut sommet du confinement, les autorités demandaient à ce qu’un seul membre de la famille à la fois entre dans le commerce pour faire les achats. Au printemps dernier, avec les garderies qui étaient fermées, mon conjoint ou moi, devait s’occuper de notre fille. N’ayant pas le même horaire de travail, nous avons pu nous réorganiser pour que l’horaire de « garde » fonctionne. Toutefois, la tâche de faire l’épicerie à chaque semaine était très difficile à mettre à notre agenda avec les restrictions imposées. De toute façon, faire l’épicerie seul avec un jeune enfant de 2 ans, c’est déjà une mission quasi-impossible à la base, avouons-le. Nous nous sommes donc tournés vers un service que nous n’avions jamais essayé auparavant : l’épicerie en ligne. Le marchand du coin offrait la possibilité de faire nos emplettes en ligne pour des frais d’assemblage de 5 $. Nous avions l’option soit de recueillir notre commande en magasin ou de la faire livrer pour 4 $ de frais supplémentaires. Je vous partage les résultats de mon expérience.
Les plus

  • Il est plutôt facile de naviguer sur le site internet de l’épicier pour faire l’achat des produits. Il nous offre la possibilité de rechercher un aliment spécifique en tapant le nom dans la barre de recherche. Aussi, il est possible d’ajouter un produit au panier d’achat à partir de la circulaire en ligne.
  • On gagne du temps. Parcourir les circulaires, écrire notre liste d’épicerie, le temps de déplacement, le temps passé en épicerie pour rechercher les produits, passer à la caisse, etc., cela demande un temps important de notre journée. Faire l’épicerie en ligne demande à planifier nos repas, ajouter les produits à partir du site de l’épicier, choisir un créneau horaire pour la cueillette en magasin ou pour la livraison, payé et le tour est joué. C’est du temps que nous pouvons investir d’une autre façon dans notre journée.
  • On fait des choix plus santé. Nous sommes moins enclins à se laisser tenter par les si belles pâtisseries de la section boulangerie à l’odeur irrésistible et par les barres chocolatées qui attendent patiemment notre arrivée aux caisses afin de sauter à la dernière minute dans notre panier.
  • Le service offert une fois passé notre commande : un commis m’a téléphoné le jour de la livraison pour m’indiquer que certains produits n’étaient malheureusement pas disponibles (vous vous souvenez la folie du papier de toilette au printemps ?). Il a pu m’offrir d’autres produits pour remplacer celui qui n’était pas disponible ou bien je décidais simplement de le supprimer de ma liste d’achats.
  • La livraison est arrivée selon la plage horaire convenue. Le livreur était très sympathique et a déposé les boites de mon épicerie directement sur mon balcon.
  • Il est possible de payer par carte de crédit lors de la commande en ligne, lors de la livraison ou de la cueillette en magasin.
  • J’ai été agréablement surprise de la qualité des produits qui ont été livrés. Le commis s’est assuré que les produits étaient frais et sans défauts majeurs (pas de fruits quasi-moisis ou de date trop près de la péremption).
  • C’est une solution plutôt écologique, puisqu’un seul camion se déplace pour livrer des dizaines d’épicerie à des ménages. Conséquemment, il y a moins de véhicules sur la route. En plus, l’épicier emballe les produits dans des boites de cartons qu’il a récupérées de l’entrepôt.

Les moins :

  • On économise du temps, certes, mais malheureusement pas d’argent. C’est chose connue, faire notre épicerie de la semaine à un seul endroit n’est pas le plus avantageux pour le portefeuille. Il faut souvent faire la chasse aux spéciaux qui s’étalent souvent sur 2, 3 ou même 4 marchands différents. De plus, comme indiquer un peu plus haut, il y a des frais pour avoir accès au service de cueillette et ou de livraison.
  • On diminue encore davantage nos contacts sociaux. Faire l’épicerie en personne nous permet de vivre des interactions avec les autres, si minime qu’elles soient. En contexte de pandémie et de confinement, un simple sourire (avec les yeux!) ou une brève salutation font tellement du bien. Je suis si heureuse lorsque c’est à mon tour de passer à la caisse, non parce que j’étais fatiguée d’attendre pour payer, mais seulement parce que je peux parler face à face avec un autre humain.

En conclusion, mon expérience de l’épicerie en ligne s’est avérée plutôt positive. Je compte utiliser ce service de temps en temps lorsque mon organisation familiale hebdomadaire ne me permettra pas de faire mes courses en personne. L’expérience pouvant varier d’un marchand à l’autre, il faut être en mesure de trouver l’épicier qui s’assure de la qualité des produits et du service.

Et vous? L’épicerie en ligne fait-elle partie de vos solutions pour gagner du temps lors de vos semaines chargées ou bien pour faciliter votre organisation à l’ère de la pandémie?

Mélanie
11-01-2021

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée