Infolettre

  • Restez informés et recevez nos dernières offres et actualités.

2417, rue Victoria, Sainte-Julienne
(Québec) J0K 2T0

450 831-3930 1 888 831-3930 courrier@cjemontcalm.qc.ca

Heures d'ouverture
Lundi au vendredi de 8 h 30 à 16 h 30.

Accueil / Être un père séparé

Être un père séparé

Selon la dernière statistique du Ministère de la famille fait en 2017, le Québec accueille plus de 1 287 300 familles avec enfants. Plus de 17 % de ces familles sont monoparentales, en chiffre nous en comptons plus de 216 266 mais seulement 54 067 de celles-ci sont d’un père monoparental.

Les études tentent de démontrer que le rôle paternel est aussi important que le rôle maternel pour le développement de l’enfant. Mais dans les faits, souvent le rôle du père est minimisé par la société. Suite à la séparation, des conflits parentaux peuvent survenir et dans 75 % des situations, la mère absorbe la totalité de la charge parentale.

Qu’en est-il du père? Il est démontré que les femmes parlent davantage de leurs émotions et vont chercher de l’aide plus facilement que les hommes. Quant à eux, ils vivent le processus de séparation différemment, et souvent se plient aux exigences de la mère, car ils sont peu informés de leurs droits comme père. Dans le tourbillon du processus judiciaire : les avocats, les types de garde, le droit des enfants, les interdits de contact, les mises en demeure, les demandes, etc. Le père est souvent moins accompagné et outillé pour faire face à l’ensemble des démarches juridiques, occasionnant un désistement de ce dernier par les demandes excessives ou l’acceptation des demandes de la mère sans nommer ses désirs.  

Il existe une multitude de ressources de tout genre pour les femmes et les mères, mais très peu pour les hommes et les pères en difficulté. Le Regroupement pour la Valorisation de la Paternité tente de changer la norme sociale concernant la paternité. Le RVP est actif dans plusieurs organismes afin de sensibiliser la population et les professionnels de l’importance de l’engagement paternel dans une perspective familiale. Dans Lanaudière, la Maison Oxygène Joliette-Lanaudière offre maintenant un service spécifique d’accompagnement pour les pères dans leur processus juridique. Ce service permet d’avoir un soutien d’un intervenant dans les différentes étapes et sphères du processus. L’objectif de cet accompagnement est que le père soit mieux outillé face à leur processus judiciaire afin de faire valoir leur paternité lors de la décision de garde d’enfant(s). Ce service est basé sur un guide d’accompagnement créé par 4 éducatrices spécialisées de Lanaudière : Tanya Charron, Caroline Chevrier, Mélissène Fleury ainsi que moi, Lory-El Dumas-Daigle.  

Pour demander de l’accompagnement par un intervenant pour votre processus juridique, vous pouvez contacter la Maison Oxygène de Joliette au 450-499-2617 ou par courriel à l’adresse suivante intervenants@mojl.org

N’oubliez pas qu’il n’y a pas de honte à demander de l’aide.

Lory-El Dumas Daigle
13-08-2019

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée