Infolettre

  • Restez informés et recevez nos dernières offres et actualités.

2417, rue Victoria, Sainte-Julienne
(Québec) J0K 2T0

450 831-3930 1 888 831-3930 courrier@cjemontcalm.qc.ca

Heures d'ouverture
Lundi au vendredi de 8 h 30 à 16 h 30.

Accueil / Es-tu heureux (se) au travail?

Es-tu heureux (se) au travail?

Est-ce que vous vous êtes déjà posé la question : est-ce que je suis heureux au travail? Ou encore, si vous êtes sans emploi : qu’est-ce que j’aimerais faire comme travail?

Si vous sentez une boule dans votre estomac avant de partir travailler ou que vous avez envie de pleurer à votre retour à la maison, c’est sans doute que vous n’aimez pas ce que vous faites. Est-ce le travail, vos tâches, vos responsabilités, l’ambiance, le type de gestion, la pression exercée sur vous ou votre rôle au sein de l’organisation qui vous fait sentir comme ça? Peut-être n’arrivez-vous pas encore à mettre le doigt sur le réel bobo?! Mais il est peut-être temps de prendre le temps d’y réfléchir. Êtes-vous retenu par vos peurs, vos craintes, votre anxiété, vos habitudes, votre entourage ou autres? Rassurez-vous, vous êtes normal. Étant une personne qui se remet continuellement en question, je le vis souvent. Dans ces moments, je me demande : est-ce que je change tout ou je modifie ce que j’ai?

Dans le cadre de ma formation et de mon expérience personnelle, j’ai compris qu’il est possible de se faire une place de choix au sein d’une organisation. Si je ne suis pas bien dans un poste ou dans un contexte de travail, j’ai peut-être du pouvoir là-dessus. Je peux décider de re-choisir mon employeur, mais changer de poste ou de fonction. Par exemple, si je travaille comme manutentionnaire dans un entrepôt, je pourrais vouloir devenir cariste et conduire les chariots élévateurs ou être chef d’équipe, pourquoi pas? Parce que nos compétences sont transférables et que, bien souvent, elles se sont développées avec le temps et parce que nos aspirations ont changé. Vous vous dites peut-être : ok Cindy, mais je ne sais pas conduire un chariot élévateur. Aujourd’hui peut-être pas, mais si votre employeur a envie d’investir sur vous ou que vous êtes prêt à suivre une courte formation, tout est possible. Savez-vous que qu’Emploi-Québec et les Centres de formation proposent diverses formations dont vous êtes possiblement admissibles? Puis, dans un contexte de rareté de main-d’œuvre, les employeurs sont plus enclins à investir dans le développement de leurs employés.

Maintenant, si vous êtes sans emploi, quel type d’emploi vous intéresse, voire même, vous ferait tripper? Je rencontre souvent des clients qui me disent : « J’ai besoin de travailler et je suis prêt à faire n’importe quoi ». Dans les faits, je n’ai jamais rencontré quelqu’un prêt à faire vraiment n’importe quoi. Puis, je leur dis toujours, si vous cherchez n’importe quoi, vous trouverez n’importe quoi. D’où l’importance de se poser les bonnes questions. Si vous prenez le temps d’identifier ce que vous souhaiteriez retrouver dans votre emploi et de cibler les bonnes entreprises, vous mettez les chances de votre côté pour être heureux au travail. Est-ce que c’est l’argent qui me motive, les défis, la simplicité, l’harmonie au travail, le travail d’équipe, la conciliation travail-famille, la flexibilité, l’autonomie, la qualité, etc. ?

En bout de ligne, être heureux au travail, c’est possible et ça devrait même être un objectif. Pour atteindre cet objectif, vous devez être en mesure d’identifier ce qui vous rendrait heureux et de choisir le chemin qui vous convient pour vous y rendre. Si vous n’avez pas d’objectifs clairs, vous n’arriverez pas à trouver la motivation nécessaire pour entreprendre des actions et vous rendre à destination.

Alors, je vous le demande : « Êtes-vous heureux au travail »?

Si votre réponse est non ou si vous n’arrivez pas à y répondre, venez rencontrer une conseillère en développement de carrière au Carrefour jeunesse-emploi qui vous aidera à vous poser les bonnes questions et à prendre les décisions qui s’imposent.

Cindy
11 novembre 2019

Voici quelques articles que j’ai bien appréciés sur le sujet :
https://www.lesaffaires.com/blogues/olivier-schmouker/les-10-regles-d-or-pour-etre-franchement-heureux-au-travail/580472
https://www.coupdepouce.com/vie-perso/travail/article/10-ingredients-pour-etre-heureuse-au-travail

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée