Infolettre

  • Restez informés et recevez nos dernières offres et actualités.

2417, rue Victoria, Sainte-Julienne
(Québec) J0K 2T0

450 831-3930 1 888 831-3930 courrier@cjemontcalm.qc.ca

Heures d'ouverture
Lundi au vendredi de 8 h à 16 h 30

Accueil / Entre ce que je pense et ce que tu comprends

Entre ce que je pense et ce que tu comprends

La communication interpersonnelle est un besoin essentiel chez tout être humain. L’humain a besoin d’être en relation et d’échanger avec les autres. Mais qu’est-ce que la communication interpersonnelle exactement? « C’est la communication directe entre deux personnes, c’est-à-dire un émetteur et un récepteur. C’est la discussion orale entre les individus qui constituent l’essence de la vie sociale. Ce type de communication nécessite la rétroactivité qui va assurer la continuité des conversations ».

La communication, entre autres, peut permettre de se raconter une anecdote, d’échanger sur notre journée au bureau, de travailler en équipe afin de résoudre un problème, mais elle peut aussi être une source de conflit pour bien des gens. Combien de fois avons-nous entendu quelqu’un dire : « La communication, c’est l’élément le plus important dans un couple ». Ou bien : « Oups, il y a eu un petit manque de communication entre nous deux ».

De mon côté, lorsqu’une mauvaise communication se produit, je repense toujours à la citation d’Edmond Wells (personnage fictif de l’écrivain Bernard Weber) dans l’Encyclopédie du savoir relatif et absolu.

« Entre
Ce que je pense
Ce que je veux dire
Ce que je crois dire
Ce que je dis
Ce que vous avez envie d’entendre
Ce que vous croyez entendre
Ce que vous entendez
Ce que vous avez envie de comprendre
Ce que vous croyez comprendre
Ce que vous comprenez
Il y a dix possibilités qu’on ait des difficultés à communiquer.
Mais essayons quand même… »

Effectivement, ces possibilités rendent parfois la communication difficile. C’est pour cette raison qu’il faut avant tout s’assurer que ce que nous disons reflète bien ce que nous pensons. En tant que récepteur, nous devons aussi avoir une ouverture envers les propos de la personne avec qui nous discutons.

La communication reste un art et un apprentissage, il suffit d’être à l’écoute et réceptif pour l’apprivoiser.

Catherine Favreau
Juillet 2020

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée