Infolettre

  • Restez informés et recevez nos dernières offres et actualités.

2417, rue Victoria, Sainte-Julienne
(Québec) J0K 2T0

450 831-3930 1 888 831-3930 courrier@cjemontcalm.qc.ca

Heures d'ouverture
Lundi au jeudi de 8 h à 16 h 30 et le vendredi de 8 h à 13 h.

Accueil / Comment aider une personne piégée dans une relation toxique

Comment aider une personne piégée dans une relation toxique

https://www.iheartradio.ca/energie/energie-val-d-or/nouvelles/covid-19-l-aide-aux-victimes-de-violence-conjugale-toujours-offerte-1.10955249

Nous connaissons tous une personne se trouvant dans une relation toxique : amie, sœur, frère, etc. Nous ne comprenons pas pourquoi elle choisit de rester dans cette relation. Nous nous efforçons de lui faire comprendre mais en vain. Pourquoi elle endure ça? Qu’est-ce que ça va lui prendre pour réaliser son état? Moi, à sa place, je partirais en courant!

Et si je vous disais que lui faire la morale ou de penser à ce que vous feriez si vous étiez dans sa situation ne l’aide pas. La personne sait qu’elle est dans une relation toxique mais la peur est tellement grande qu’elle est piégée dans le cercle vicieux de la violence conjugale.

Mais quoi faire pour l’aider?

Premièrement, bien connaître le cycle de la violence conjugale et les différentes phases ainsi que les indices.

Ne pas lui reprocher son attitude car si la personne reste dans cette relation, c’est qu’elle croit que ça peut s’arranger. Donc, évitez les phrases : laisse-le, qu’est-ce que tu attends pour partir?, etc. Aidez-la à mieux cibler les phases du cycle de la violence pour que la personne les reconnaisse. Préparez avec la personne un scénario de protection. Préparez les effets personnels qu’elle peut avoir besoin si elle doit quitter rapidement, et déterminer une place où elle pourra aller en tout temps.

En somme, exercez un rôle d’aidant. Vous allez gagner davantage la confiance de la personne victime de violence conjugale, et les chances qu’elle sorte de la relation toxique seront plus grandes.

Voici quelques gestes à poser:

  • Trouver une maison d’hébergement située près de chez vous pour elle et ses enfants. https://maisons-femmes.qc.ca/maisons-membres/
  • Se rendre disponible auprès des enfants pour leur permettre de se confier en toute sécurité.
  • Rassurer les enfants en leur faisant comprendre qu’ils ne sont pas responsables et que vous voulez les aider.

Si vous voulez de l’aide dans l’accompagnement d’une personne prise dans une relation toxique :

  • Consultez le site SOS violence conjugale pour vous informer ou communiquez avec une intervenante au numéro sans frais 1 800 363-9010.
  • Si la situation l’exige, appelez la police en composant le 911.

N’attendez pas le pire avant d’agir!

Lory-El

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée