Infolettre

  • Restez informés et recevez nos dernières offres et actualités.

2417, rue Victoria, Sainte-Julienne
(Québec) J0K 2T0

450 831-3930 1 888 831-3930 courrier@cjemontcalm.qc.ca

Heures d'ouverture
Lundi au vendredi de 8 h 30 à 16 h 30.

Accueil / Profession : conseillère en développement de carrière

Profession : conseillère en développement de carrière

Dès mon plus jeune âge, je rêvais de devenir actrice. Un peu réservée, j’ai choisi d’étudier au cégep en cinéma pour devenir réalisatrice. Ainsi, j’allais œuvrer dans un milieu qui me fascinait, mais en restant derrière les caméras. Après mes études collégiales, j’ai complété une mineure en études cinématographiques à l’université. Mais je ne sentais plus la magie. Je commençais donc à remettre mon choix de carrière en question.

Alors, une petite pause d’un an s’imposait. J’ai profité de cet arrêt pour travailler mais aussi pour réfléchir à mon avenir. Puis, une idée me vint, j’allais entreprendre des études universitaires en communication en vue de devenir animatrice de radio. J’aimais parler, défendre mes opinions, informer les gens et être reconnue de tous. Heureusement, une conseillère pédagogique m’a suggéré d’aller au Carrefour jeunesse-emploi de mon territoire pour entreprendre une démarche d’orientation. Après réflexion : intéressant les communications mais est-ce vraiment ce que j’ai envie de faire professionnellement? Après quelques rencontres avec le conseiller d’orientation, je me rendis compte que je suis douée pour aider les gens et que je le fais déjà GRATUITEMENT pour les membres de mon entourage. Là, je venais de me rendre compte que je pouvais être payée pour quelque chose que je faisais déjà naturellement. Je me suis informée du parcours à suivre pour devenir conseillère d’orientation et je me suis inscrite au baccalauréat en développement de carrière. Après ce programme, je n’ai pas poursuivi à la maîtrise (exigence pour porter le titre réservé de conseiller d’orientation), car lors de mon stage, j’ai découvert que j’aimais aider les chercheurs d’emploi à s’épanouir professionnellement. En plus, je suis compétente pour ça.

Mes choix m’ont amenée à exercer cette merveilleuse profession et aujourd’hui, je suis fière d’entendre ma fille dire : « Moi plus tard, je veux faire comme ma maman et aider les gens ».

Cindy, 22 janvier 2020

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée